Presentation

  • : L'Amicale des Gadiris et du Souss
  • : L'association dite l’Amicale des Gadiris et du Souss fondée le 13 juin 2010, à Gradignan, a pour but de s’entraider, de se réunir entre amis, d’organiser des repas et sorties, d’éditer un bulletin.
  • Contact
7 novembre 2019 4 07 /11 /novembre /2019 07:56
DISCOURS ROYAL: LIAISON FERROVIAIRE VERS MARRAKECH, VOIE EXPRESS VERS DAKHLA...AGADIR BIENTÔT NOUVEAU CENTRE ÉCONOMIQUE

Placée au centre du discours royal prononcé ce mercredi 6 novembre, la région de Souss-Massa est appelée à s’inscrire dans une nouvelle dynamique de développement, suite à l'annonce d'une nouvelle génération de grandes infrastructures, dont la future ligne ferroviaire reliant Marrakech à Agadir.

 

En rappelant le positionnemment stratégique de la ville d’Agadir, pratiquement à distance égale de Tanger et des provinces sahariennes, le roi estime que cette conguration, situant Rabat à la pointe nord du pays et Agadir en son centre, n’est pas toujours bien assimilée. Il est inconcevable, a indiqué le souverain, qu’en dépit de la centralité géographique de la région d’Agadir, de ses ressources et des ses potentialités, certaines infrastructures de base s’arrêtent à la hauteur de Marrakech. L’un des moments forts du discours du 44e anniversaire de la Marche Verte, c'est surtout cet appel royal invitant à une réexion sérieuse sur la mise en place d’une liaison ferroviaire entre Marrakech et Agadir, sans exclure la perspective d’une extension ultérieure au reste des provinces du sud.

 

«Nous préconisons aussi le développement du réseau routier que nous renforçons d’ores et déjà par la mise en place de la voie express Agadir-Dakhla», a-t-il ajouté. Cette ligne, a expliqué le roi Mohammed VI, contribuera non seulement au désenclavement de l’ensemble de la région, mais surtout à son développement et à son essor économique, en dynamisant notamment le transport des personnes et des marchandises et en apportant un soutien aux secteurs économiques en général, aux activités d’export et au tourisme en particulier.

 

La ligne ferroviaire se veut aussi un levier pour la création d'emplois, non seulement dans la région de Souss, mais aussi dans toutes les zones avoisinantes. Le souverain veut donner une nouvelle dynamique à la région de Souss-Massa qui, à ses yeux, doit devenir un centre économique reliant les parties septentrionale et méridionale du Maroc, en opérant la jonction entre Tanger au Nord et Oujda à l’Est d’une part, et les provinces sahariennes d’autre part. 

 

 

(http://fr.le360.ma/economie/discours-royal-liaison-ferroviaire-vers-marrakech-voie-express-vers-dakhlaagadir-bientot-nouveau-201943)

Partager cet article

Repost0

commentaires