Presentation

  • : L'Amicale des Gadiris et du Souss
  • : L'association dite l’Amicale des Gadiris et du Souss fondée le 13 juin 2010, à Gradignan, a pour but de s’entraider, de se réunir entre amis, d’organiser des repas et sorties, d’éditer un bulletin.
  • Contact
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 08:10
La cité engloutie de l’Atlantide se trouve-t-elle au Maroc ?

 

La cité mythique engloutie Atlantide serait bien réelle et aurait existé au Maroc, dans la plaine du Souss plus exactement, d’après une hypothèse développée dans un livre de Mark Adams, "Meet Me in Atlantis : my obsessive quest to find the sunken city", sorti le 10 mars dernier.

L’écrivain se base dans son livre sur les recherches d’un informaticien allemand, Michael Hubner, décédé en 2013, selon qui, "la ville décrite par le philosophe grec Platon était située sur une côte et non pas sur une île", rapporte l’hebdomadaire Jeune Afrique.

Michael Hubner avait analysé les descriptions faites de l’Atlantide par Platon dans Timée et Critias, dont "la structure en forme d’anneau caractérisant la cité engloutie" et le fait "qu’elle devait se situer à environ 5 000 kilomètres d’Athènes".

Atlantide dans le Souss

Le chercheur avait examiné un ensemble de 51 traits géographiques de l’Atlantide, auxquels avait fait référence Platon, dans un programme informatique. Le logiciel a défini l’emplacement de la cité mythique sur la côte marocaine, à environ 160 km au sud de Marrakech, dans la plaine du Souss plus exactement.

Les recherches ont mené l’informaticien allemand jusqu’aux montagnes de l’Atlas au Maroc, où il a localisé "un bassin désertique au bord de la mer, entouré de collines avec au centre un petit monticule bordé de trois nœuds concentriques".

Tremblement de terre d’Agadir

Selon lui, ces données seraient conformes à la description de l’Atlantide faite par Platon. De plus, la distance entre la cité historique et l’Océan Atlantique ne changeait que d’environ 10%, comparée aux chiffres du philosophe grec, écrit Mark Adams.

La cité et sa population auraient été emportées par un tsunami, explique Michael Hubner, évoquant les catastrophes naturelles qui ont frappé la région du Souss à travers l’histoire, dont le séisme qui a frappé Agadir en 1960, faisant au moins 12.000 morts.

Par Bladi.net

(http://www.bladi.net/cite-engloutie-atlantide-maroc,41477.html)

Partager cet article

Repost0

commentaires