Presentation

  • : L'Amicale des Gadiris et du Souss
  • : L'association dite l’Amicale des Gadiris et du Souss fondée le 13 juin 2010, à Gradignan, a pour but de s’entraider, de se réunir entre amis, d’organiser des repas et sorties, d’éditer un bulletin.
  • Contact
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 09:19

 

Tourisme-interne

      La station a bénéficié la mobilisation d'un foncier de 33 ha et un investissement de 773 millions de DH.

 

Des images ici :  link

 

La station Imi Ouaddar opérationnelle l'éta prochain.

 

La staton accueillera ces prochains estivants cet été.

"Le programme hôtelier de la station est achevé à près de 95 % et sa livraison est prévue durant la première moitié de cette année ", déclare Lahcen Haddad, lors de la réunion du comité de suivi opérationnel de la station, tenue le 8 janvier. Cette réunion a été consacrée à l'état d'avancement du projet, notamment sur le plan de l'aménagement des infrastructures et de la construction des unités d'hébergement et d'animation. Ainsi le programme résidentiel d la station est quasi finalisé et sera livré durant les prochains mois promet le ministère.

 

Quant aux équipements d'animation, ils sont finalisés pour moitié et une grande partie sera exploitable dèq l'été prochain. La station touristique Imi Ouaddar est l'un des projets phares du programme Biladi destiné au développement du tourisme interne. Située dans la commune rurale de Tamri, à une trentaine de kilomètres d’Agadir, elle offrira, à terme, une capacité d’hébergement de plus de 5 000 lits, dont 1 136 en résidences hôtelières, 1 200 en RIPT (résidences immobilières de promotion touristiques) et 2 780 en camping. En complément, une offre d’animation sera développée pour répondre aux attentes des familles. Elle comporte notamment des terrains de sports, un aqua-park, plusieurs piscines, des commerces, des restaurants, des kiosques et un espace de jeux pour enfants. Ce projet a nécessité la mobilisation d’un foncier de 33ha et un investissement de 773 millions de DH, entièrement financés par le secteur privé.   

Source lematin

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires