Presentation

  • : L'Amicale des Gadiris et du Souss
  • : L'association dite l’Amicale des Gadiris et du Souss fondée le 13 juin 2010, à Gradignan, a pour but de s’entraider, de se réunir entre amis, d’organiser des repas et sorties, d’éditer un bulletin.
  • Contact
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 10:42

 

600-eleveurs-beneficieront-du-nouveau-programme-de-developp  Lelevage-de-dromadaires-est-devenu-le-fleuron-de-la-region-jpg

 

Ce secteur dispose de potentiels importants, à savoir des pâturages s'étendant sur six millions d'hectares, des ressources suffisantes en eaux souterraines destinées au breuvage et l'accroissement de la demande sur les produits, mais pâtit de contraintes limitant son développement, malgré les efforts consentis.
Selon les professionnels, la mise à niveau de ce secteur requiert la mise en œuvre du programme régional qui prévoit la numérotation des troupeaux, l'amélioration des aliments, l'encouragement à la création d'unités d'élevage pilotes, la mise en place d'unités vétérinaires mobiles, la valorisation des produits, l'amélioration des races et l'approfondissement des recherches sur les maladies. La région de Guelmim-Es Smara, qui s'étend sur 142 380 km, soit 18,8% du territoire national, dispose de 31 000 têtes de dromadaires, produisant annuellement 1 500 tonnes de viande et 210 tonnes de lait.
Vu le rôle essentiel de ce secteur dans le développement économique et social dans les régions du Sud, le ministère de l'Agriculture et de la pêche maritime a mis en place une stratégie pour développer cette filière dans le cadre du Plan Maroc vert.

Ce plan vise à développer et valoriser l'élevage camelin afin de répondre aux besoins de la population, appuyer les activités génératrices de revenus, créer des postes d'emploi et encourager les investissements dans ce domaine. Pour mettre en œuvre cette stratégie, un contrat-programme a été signé entre le gouvernement, représenté par les ministères de l'Économie et des finances et de l'Agriculture et la pêche maritime et les Chambres de l'agriculture pour la période 2011-2020. Il servira de cadre pour répondre aux besoins de développement des secteurs de la viande rouge et du lait et pour en faire des piliers du développement économique, social, culturel et touristique des régions du sud du Royaume.
Selon la direction régionale de l'Agriculture de Guelmim-Es Smara, plusieurs démarches ont été lancées durant les trois dernières années dans le cadre du Plan Maroc vert, concernant notamment l'aménagement de points d'eau et l'acquisition de citernes en plastique souple pour le breuvage du cheptel, la création de trois centres de collecte de lait, l'organisation d'expositions, la remise de subventions aux éleveurs et la réalisation d'une étude visant à élaborer une référence technique et économique pour améliorer la production.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur régional de l'Agriculture, Mohamed Derfaoui a indiqué que ces mesures ont été accompagnées par un programme horizontal visant à lutter contre les effets de la sécheresse, pour assurer le fourrage subventionné, tout en supportant les frais de son transport, accentuer l'encadrement sanitaire du cheptel et assurer l'alimentation en eau à travers des camions à citerne et la mise en place des équipements des points d'eau. Il a souligné que des difficultés se dressent devant la mise en œuvre rapide des différentes opérations inscrites dans le programme de développement de la filière cameline, dont l'absence des organismes professionnels, le nomadisme qui caractérise l'élevage camelin et les conditions climatiques difficiles qu'a connu la région durant les dernières années. Le programme de développement de la filière cameline, qui bénéficiera à 600 éleveurs dans la région de Guelmim-Es Smara, se fixe comme objectif la hausse de la production en viande rouge de 1 500 à 3 000 tonnes et du lait de 210 à 1 500 tonnes, l'amélioration du revenu de l'éleveur qui devra passer de 80 000 DH à 128 000 DH et la création de 92 000 jours de travail.

 

Le Matin 

Partager cet article

Repost0

commentaires