Presentation

  • : L'Amicale des Gadiris et du Souss
  • : L'association dite l’Amicale des Gadiris et du Souss fondée le 13 juin 2010, à Gradignan, a pour but de s’entraider, de se réunir entre amis, d’organiser des repas et sorties, d’éditer un bulletin.
  • Contact
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 13:24

Suite à l'accord pétrolier signé, le 10 octobre dernier, entre l'Office national des hydrocarbures et des mines et l'américain Kosmos Energy pour l'exploration du bloc Tarhazoute, l'opérateur annonce le début des forages sur le bassin d’Agadir en 2014.

Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a reçu, vendredi 6 décembre au siège du ministère, les représentants des deux groupes d’exploration pétrolière : British Petroleum (BP) et l’américain Kosmos Energy (Kosmos), en présence de la directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra.

Au cours de la rencontre, BP a présenté au ministrele programme de travail établi avec Kosmos dans le cadre du partenariat avec l’ONHYM et qui porte actuellement sur trois permis à Essaouira, Foum Assaka et Tarhazoute.

Le bloc Tarhazoute, pour lequel un accord pétrolier a été signé entre ONHYM et Kosmos le 10 octobre 2013, permettra une exploration intégrée sur une partie importante du bassin d'Agadir, l'un des derniers bassins inexplorés au large des côtes atlantiques, dans la mesure où il se situe à proximité des blocs Essaouira et Foum Assaka.

Ces blocs se situent à une profondeur d’eau de 3000 mètres et couvrent ensemble une superficie d’environ 25 000 km2.

M. Amara a souligné, à l’occasion, que l’intérêt manifesté par BP, classée troisième société pétrolière au niveau mondial, au Maroc témoigne de l’attractivité du Royaume auprès des investisseurs de renommée internationale.

Suite à l'accord pétrolier signé, le 10 octobre dernier, entre l'Office national des hydrocarbures et des mines et l'américain Kosmos Energy pour l'exploration du bloc Tarhazoute, l'opérateur annonce le début des forages sur le bassin d’Agadir en 2014.

Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a reçu, vendredi 6 décembre au siège du ministère, les représentants des deux groupes d’exploration pétrolière : British Petroleum (BP) et l’américain Kosmos Energy (Kosmos), en présence de la directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra.

Au cours de la rencontre, BP a présenté au ministrele programme de travail établi avec Kosmos dans le cadre du partenariat avec l’ONHYM et qui porte actuellement sur trois permis à Essaouira, Foum Assaka et Tarhazoute.

Le bloc Tarhazoute, pour lequel un accord pétrolier a été signé entre ONHYM et Kosmos le 10 octobre 2013, permettra une exploration intégrée sur une partie importante du bassin d'Agadir, l'un des derniers bassins inexplorés au large des côtes atlantiques, dans la mesure où il se situe à proximité des blocs Essaouira et Foum Assaka.

Ces blocs se situent à une profondeur d’eau de 3000 mètres et couvrent ensemble une superficie d’environ 25 000 km2.

M. Amara a souligné, à l’occasion, que l’intérêt manifesté par BP, classée troisième société pétrolière au niveau mondial, au Maroc témoigne de l’attractivité du Royaume auprès des investisseurs de renommée internationale.

Suite à l'accord pétrolier signé, le 10 octobre dernier, entre l'Office national des hydrocarbures et des mines et l'américain Kosmos Energy pour l'exploration du bloc Tarhazoute, l'opérateur annonce le début des forages sur le bassin d’Agadir en 2014.

Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a reçu, vendredi 6 décembre au siège du ministère, les représentants des deux groupes d’exploration pétrolière : British Petroleum (BP) et l’américain Kosmos Energy (Kosmos), en présence de la directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra.

Au cours de la rencontre, BP a présenté au ministrele programme de travail établi avec Kosmos dans le cadre du partenariat avec l’ONHYM et qui porte actuellement sur trois permis à Essaouira, Foum Assaka et Tarhazoute.

Le bloc Tarhazoute, pour lequel un accord pétrolier a été signé entre ONHYM et Kosmos le 10 octobre 2013, permettra une exploration intégrée sur une partie importante du bassin d'Agadir, l'un des derniers bassins inexplorés au large des côtes atlantiques, dans la mesure où il se situe à proximité des blocs Essaouira et Foum Assaka.

Ces blocs se situent à une profondeur d’eau de 3000 mètres et couvrent ensemble une superficie d’environ 25 000 km2.

M. Amara a souligné, à l’occasion, que l’intérêt manifesté par BP, classée troisième société pétrolière au niveau mondial, au Maroc témoigne de l’attractivité du Royaume auprès des investisseurs de renommée internationale.

Suite à l'accord pétrolier signé, le 10 octobre dernier, entre l'Office national des hydrocarbures et des mines et l'américain Kosmos Energy pour l'exploration du bloc Tarhazoute, l'opérateur annonce le début des forages sur le bassin d’Agadir en 2014.

Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a reçu, vendredi 6 décembre au siège du ministère, les représentants des deux groupes d’exploration pétrolière : British Petroleum (BP) et l’américain Kosmos Energy (Kosmos), en présence de la directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra.

Au cours de la rencontre, BP a présenté au ministrele programme de travail établi avec Kosmos dans le cadre du partenariat avec l’ONHYM et qui porte actuellement sur trois permis à Essaouira, Foum Assaka et Tarhazoute.

Le bloc Tarhazoute, pour lequel un accord pétrolier a été signé entre ONHYM et Kosmos le 10 octobre 2013, permettra une exploration intégrée sur une partie importante du bassin d'Agadir, l'un des derniers bassins inexplorés au large des côtes atlantiques, dans la mesure où il se situe à proximité des blocs Essaouira et Foum Assaka.

Ces blocs se situent à une profondeur d’eau de 3000 mètres et couvrent ensemble une superficie d’environ 25 000 km2.

M. Amara a souligné, à l’occasion, que l’intérêt manifesté par BP, classée troisième société pétrolière au niveau mondial, au Maroc témoigne de l’attractivité du Royaume auprès des investisseurs de renommée internationale.

Suite à l'accord pétrolier signé, le 10 octobre dernier, entre l'Office national des hydrocarbures et des mines et l'américain Kosmos Energy pour l'exploration du bloc Tarhazoute, l'opérateur annonce le début des forages sur le bassin d’Agadir en 2014.

Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a reçu, vendredi 6 décembre au siège du ministère, les représentants des deux groupes d’exploration pétrolière : British Petroleum (BP) et l’américain Kosmos Energy (Kosmos), en présence de la directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra.

Au cours de la rencontre, BP a présenté au ministrele programme de travail établi avec Kosmos dans le cadre du partenariat avec l’ONHYM et qui porte actuellement sur trois permis à Essaouira, Foum Assaka et Tarhazoute.

Le bloc Tarhazoute, pour lequel un accord pétrolier a été signé entre ONHYM et Kosmos le 10 octobre 2013, permettra une exploration intégrée sur une partie importante du bassin d'Agadir, l'un des derniers bassins inexplorés au large des côtes atlantiques, dans la mesure où il se situe à proximité des blocs Essaouira et Foum Assaka.

Ces blocs se situent à une profondeur d’eau de 3000 mètres et couvrent ensemble une superficie d’environ 25 000 km2.

M. Amara a souligné, à l’occasion, que l’intérêt manifesté par BP, classée troisième société pétrolière au niveau mondial, au Maroc témoigne de l’attractivité du Royaume auprès des investisseurs de renommée internationale.

Suite à l'accord pétrolier signé, le 10 octobre dernier, entre l'Office national des hydrocarbures et des mines et l'américain Kosmos Energy pour l'exploration du bloc Tarhazoute, l'opérateur annonce le début des forages sur le bassin d’Agadir en 2014.
Suite à l'accord pétrolier signé, le 10 octobre dernier, entre l'Office national des
hydrocarbures et des mines et l'américain Kosmos Energy pour l'exploration du bloc
Tarhazoute, l'opérateur annonce le début des forages sur le bassin d’Agadir en 2014.
Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a
reçu, vendredi 6 décembre au siège du ministère, les représentants des deux groupes
d’exploration pétrolière : British Petroleum (BP) et l’américain Kosmos Energy (Kosmos), en
présence de la directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines
(ONHYM), Amina Benkhadra.
Au cours de la rencontre, BP a présenté au ministrele programme de travail établi avec
Kosmos dans le cadre du partenariat avec l’ONHYM et qui porte actuellement sur trois permis à Essaouira, Foum Assaka et Tarhazoute.
Le bloc Tarhazoute, pour lequel un accord pétrolier a été signé entre ONHYM et Kosmos le
10 octobre 2013, permettra une exploration intégrée sur une partie importante du bassin
d'Agadir, l'un des derniers bassins inexplorés au large des côtes atlantiques, dans la mesure où il se situe à proximité des blocs Essaouira et Foum Assaka.
Ces blocs se situent à une profondeur d’eau de 3000 mètres et couvrent ensemble une
superficie d’environ 25 000 km2.
M. Amara a souligné, à l’occasion, que l’intérêt manifesté par BP, classée troisième société
pétrolière au niveau mondial, au Maroc témoigne de l’attractivité du Royaume auprès des
investisseurs de renommée internationale.
medias24

Partager cet article

Repost0

commentaires