Presentation

  • : L'Amicale des Gadiris et du Souss
  • : L'association dite l’Amicale des Gadiris et du Souss fondée le 13 juin 2010, à Gradignan, a pour but de s’entraider, de se réunir entre amis, d’organiser des repas et sorties, d’éditer un bulletin.
  • Contact
5 février 2020 3 05 /02 /février /2020 08:08
Le roi Mohammed VI à Agadir / Ph. Reda Taoujni

Le roi Mohammed VI à Agadir / Ph. Reda Taoujni

Dans son discours du 6 novembre, le roi Mohammed VI avait pointé l’absence d’infrastructures de base à Agadir. Trois mois après ses observations, le souverain donne le coup d’envoi d’un programme de développement de la ville de 6 milliards de dirhams.

 

 

Le roi Mohammed VI est arrivé ce mardi à Agadir. A cette occasion, le souverain a présidé la cérémonie de signature de la convention-cadre relative au programme de développement urbain de la ville (2020-2024) pour un budget total de 6 milliards de dirhams.

Ce plan vient s’ajouter aux programmes déjà lancé, tels que «Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture», «Tanger-Métropole», «Marrakech, Cité du renouveau permanent», le Plan de développement urbain du Grand Casablanca, «Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit» et le nouveau modèle de développement des provinces du Sud.

Ce programme consacré à la capitale du Souss se décline en six actions, a indiqué dans une allocution le wali de la région Ahmed Hajji. Le premier a trait à la réalisation de la première ligne du bus à haut niveau de service de la ville sur un linéaire de 15,5 km, reliant le port d’Agadir au quartier de Tikiouine et aux zones industrielles avoisinantes».

Le deuxième est relatif au renforcement des infrastructures et au décongestionnement de la ville, porte sur la réalisation de la première tranche de la voie de contournement Nord-Est d’une longueur de près de 25 km et reliant l’aéroport d’Agadir Al-Massira au port commercial de la ville, l’aménagement d’ouvrages d’art et des nouvelles entrées de la ville à partir de cette future voie et l’élargissement et la réhabilitation de la voie expresse.

 

Trois mois après le discours du roi du 6 novembre

 

Le  troisième vise l’aménagement urbain de la zone touristique d’Agadir et le renforcement de son attractivité. Le quatrième axe concerne la préservation de l’environnement et l’aménagement des espaces verts de la ville. Il s’agit, a souligné le wali, de la création du parc de Tikiouine (28 ha), du parc Al Inbiâat (25 ha), la restructuration et la mise à niveau du parc Ibn Zaidoun et du jardin d’Olhaou, la réhabilitation de plusieurs jardins et places publiques ainsi que la modernisation du mobilier urbain.

Le cinquième comporte trois volets ayant trait respectivement à la promotion de la chose religieuse, la protection et la valorisation du patrimoine de la ville et la promotion culturelle. Et le sixième porte sur le renforcement des équipements sociaux de base et vise le parachèvement de la mise à niveau des quartiers sous-équipés, l’accompagnement du développement démographique et urbain de la ville et l’amélioration du cadre de vie des citoyens. Plusieurs actions sont prévues au titre de ce même axe et concernent les secteurs de la jeunesse et des sports, de la santé, de l’enseignement et des activités économiques et de commerce de proximité.

Le lancement de ce programme de développement urbain de la ville d’Agadir intervient après le discours du 6 novembre du roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la Marche verte. «La région de Souss-Massa doit devenir un pôle économique reliant les parties septentrionale et méridionale du Maroc, en opérant la jonction entre Tanger au Nord et Oujda à l’Est d’une part, et Nos provinces sahariennes d’autre part», avait souligné le souverain.

 


( https://www.yabiladi.com/articles/details/88813/agadir-lance-programme-developpement-ville.html )

Partager cet article

Repost0

commentaires