Presentation

  • : L'Amicale des Gadiris et du Souss
  • : L'association dite l’Amicale des Gadiris et du Souss fondée le 13 juin 2010, à Gradignan, a pour but de s’entraider, de se réunir entre amis, d’organiser des repas et sorties, d’éditer un bulletin.
  • Contact
12 janvier 2020 7 12 /01 /janvier /2020 09:03
Agadir : Coup d’envoi du festival culturel international célébrant le nouvel an amazigh

 

La 8e édition du festival culturel international célébrant le nouvel an amazigh s’est ouverte vendredi à Agadir, avec au programme trois jours d’activités placées sous le thème «Quelle stratégie régionale à Souss-Massa pour mettre en œuvre le caractère officiel de la langue amazighe ?».

 

Fatima Chahou, présidente de l’association organisatrice, Tairi N Wakal, a estimé que la célébration du nouvel an amazigh est l’une des facettes de l’identité culturelle plurielle du Maroc et représente aussi une occasion de célébrer le calendrier agricole et les richesses de la terre. Le thème de cette édition s’inscrit en harmonie avec la volonté de réussir la régionalisation avancée, ainsi que d’impliquer la société civile aux côtés des différents départements gouvernementaux et institutions dans la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe, a-t-elle ajouté.

 De son côté, le professeur chercheur, spécialiste de l’anthropologie, Lahoucine Bouyaakoubi, a indiqué que la célébration du nouvel an amazigh est une tradition ancestrale intimement liée, dans la culture marocaine, à la célébration de la terre, l’agriculture et les richesses agricoles, à travers différentes formes de festivités et d’expressions culturelles.

Lahoucine Bouyaakoubi, président de l’association de l’université d’été amazighe d’Agadir, a expliqué qu’avec la prise de conscience de l’identité amazighe, de nouvelles formes de traditions ont vu le jour à l’initiative des associations culturelles, notamment amazighes, comme l’organisation de conférences, spectacles et rencontres scientifiques.

La première journée de ce festival a été marquée par l’organisation d’une conférence internationale sur «Les revendications amazighes en Afrique du Nord» dans la salle Brahim Radi de la municipalité d’Agadir, avec la participation notamment de M. Bouyaakoubi et du chercheur algérien Nacer Djabi.

Une autre conférence est au programme de cet évènement avec pour thème «Le mouvement amazigh aujourd’hui : quelle stratégie après l’officialisation de l’amazighe ?», en plus d’une grande soirée artistique pour célébrer le nouvel an amazigh 2970, avec la participation d’Ahwach (Souss), Lahoucine Taous (Souss), El Batoul El Marwani (art hassani) et Omar Boutmzougt (Moyen Atlas).

Ce festival portera aussi sur l’organisation d’un défilé de mode, d’une exposition de l’artisanat amazighe, de spectacles de rue et d’hommages qui seront rendus à des personnalités du monde de la culture et des sports.

Le festival est organisé avec le soutien de la wilaya de la région de Souss-Massa, le Conseil régional, le ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports, le Conseil de la préfecture d’Agadir-Ida Outanane, le Conseil communal d’Agadir, la Maison de l’Artisan et plusieurs acteurs économiques.

 

(https://fr.hespress.com/120739-agadir-coup-denvoi-du-festival-culturel-international-celebrant-le-nouvel-an-amazigh.html)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires