Presentation

  • : L'Amicale des Gadiris et du Souss
  • : L'association dite l’Amicale des Gadiris et du Souss fondée le 13 juin 2010, à Gradignan, a pour but de s’entraider, de se réunir entre amis, d’organiser des repas et sorties, d’éditer un bulletin.
  • Contact
1 mars 2019 5 01 /03 /mars /2019 07:29

(Grandes idées du discours prononcé par le Président de ForumIZORANE en ce 28/02/19 à cette occasion, avec plus de détails).

...Cet évènement SPIRITUEL de se rencontrer aux cimetières de Yahchech ne peut être un fait anodin : chaque année à ce même LIEU qui grouillait de vie autrefois [avant la tragique nuit 2 Ramadan / 1 er Adar / 29 Février 1960] est une cure collective de décharge émotionnelle :
TOUS, par mémoire du vécu ou par mémoire -- transitive (à force de voir des documents ou de lire/ écouter de poignants témoignages des sinistrés...), nous nous remémorions les moments pénibles où ce vallon (oued Tildi) s'est métamorphosé en sinistre espace funéraire : 
C'est à Yahchech que la majorité de nos martyrs -- chouhadas ont été enterrés, soit individuellement ou collectivement (fosses communes)...
Certes, le DEVOIR de Mémoire et l'éthique morale, nous imposent de se soumettre à ce rituel de prières communes envers nos défunts (abstraction de leurs religions), MAIS, il aussi l'occasion -- prétexte du DEVOIR de Rappel :
Le Grand--AGADIR ( de Aourir à Biougra) 
s'étale sur une aire HAUTEMENT sismique : 
Les consignes des experts au lendemain du séisme, réconfortées par les spécialistes aujourd'hui EXIGENT d'anticiper sur les RISQUES à venir. AUCUN responsable de la gestion -- gouvernance de cette agglomération ( presque 1 million / hab) ne peut et ne pourrait IGNORER ou MINORER cet incontournable risque -- danger.
AUCUN responsable, imbu de sa mission politique d'anticipation ne POURRAIT négliger de prendre des précautions nécessaires au cas où la secousse dévastatrice s'enclencherait : 
* fait -- on des simulations pour des évacuations d'urgence, et nos bâtiments publics disposent t--ils de plans de sorties -- catastrophes ? 
* As t -- on suffisamment préparé cette population (probalement 1 million en 2018 en rapport avec les statistiques du dernier RGP 2014) à avoir des comportements aux normes internationales durant et post-- séisme. Autrement dit, une pédagogie éducative comme au Japon par exemple ?
* Certains services publics (le ministère de la Santé, le ministère de l'Intérieur, les sapeurs -- pompiers, l'armée, l'ONEE, aéroport alMassira...) disposent -- ils de plans d'intervention lors de ce genre de catastrophe--séisme, et ont -- ils une logistique d'une telle situation d'urgence ?
Enfin, COMMENT admettre que de flagrantes transgressions des consignes des experts soient aujourd'hui passiblement admises :
1* la zone dite INCONSTRUCTIBLE soit grignotée par une urbanisation rampante-"clandestine", surtout les flancs de la montagne qui surplombe la ville.
2* Les hauteurs et la densité des bâtiments/ha ont été sciemment dépassées sous la pression spéculative de promoteurs immobiliers SANS conscience du danger auquel ils exposent leurs clients. 
3* Les matériaux des constructions sont en deçà des normes parasismiques dans plusieurs lots éparpillés dans le Grand-Agadir de Taddarte تادارت العليا jusqu'à la Koléa, surtout l'habitat dit économique...
4* Pour "ses raisons propres", les organismes de l'État sont globalement laxistes face à l'auto-construction de nos concitoyens : allez le vérifier dans certaines localités du G-Agadir et sur les versants surplombant la ville.

Nous, rescapés du séisme 1960, qui ont payé trop cher les carences enregistrées à l'époque, nous tenons à jouer ce délicat rôle de "Gardien du Temple" à demander à nos gouvernants d'être des responsables VIGILANTS. 
Enfin, cette commémoration DEMEURERA pour notre association F.I.N.A, le moment opportun de consolidation des VALEURS héritées depuis des décennies : Cohabitation et Solidarité. 
Tels sont nos nobles objectifs à commémorer chaque fin-Février et début-Mars, la Reconstruction de la Ville de la Renaissance, grâce à la Volonté et la Foi de ses hommes et ses femmes. 
BAJALAT Mohamed, prsd FINA

 

ForumIZORANE n'Agadir  59 ème Commémoration
ForumIZORANE n'Agadir  59 ème Commémoration
ForumIZORANE n'Agadir  59 ème Commémoration
ForumIZORANE n'Agadir  59 ème Commémoration

Partager cet article

Repost0

commentaires