Presentation

  • : L'Amicale des Gadiris et du Souss
  •  L'Amicale des Gadiris et du Souss
  • : L'association dite l’Amicale des Gadiris et du Souss fondée le 13 juin 2010, à Gradignan, a pour but de s’entraider, de se réunir entre amis, d’organiser des repas et sorties, d’éditer un bulletin.
  • Contact
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 08:30
Étalée sur une superficie de 2,5 hectares, la vallée des oiseaux compte plus de 500 espèces de volatiles et près d’une cinquantaine d'espèces animales.
Étalée sur une superficie de 2,5 hectares, la vallée des oiseaux compte plus de 500 espèces de volatiles et près d’une cinquantaine d'espèces animales.
Étalée sur une superficie de 2,5 hectares, la vallée des oiseaux compte plus de 500 espèces de volatiles et près d’une cinquantaine d'espèces animales.
Étalée sur une superficie de 2,5 hectares, la vallée des oiseaux compte plus de 500 espèces de volatiles et près d’une cinquantaine d'espèces animales.

Étalée sur une superficie de 2,5 hectares, la vallée des oiseaux compte plus de 500 espèces de volatiles et près d’une cinquantaine d'espèces animales.

Première station balnéaire prisée pour l’étendue de son littoral, la ville d’Agadir a également développé l’éco-tourisme grâce aux divers atouts et aux multiples potentialités naturelles et écologiques dont regorge la région.

Pour un grand nombre de touristes nationaux et étrangers, tout comme pour beaucoup de professionnels, la ville d’Agadir reste, avant tout, la première station balnéaire du Maroc prisée pour l’étendue de son littoral, la beauté de ses sites naturels, la qualité de ses installations hôtelières ou encore la richesse de son patrimoine culturel. Cependant, Agadir a été, pendant des décennies, l’une des quelques stations touristiques nationales ayant aussi accordé une attention particulière à la diversification de son produit, en mettant à profit ses divers atouts afin d’accroitre l'offre touristique par la mise en valeur des multiples potentialités naturelles et écologiques dont regorge la région.

C’est dans ce sens que les acteurs locaux ont mis en place, il y a de nombreuses années, «La vallée des oiseaux», un parc au cœur du quartier touristique et à proximité du front de mer, qui constitue un capital précieux pour la promotion de cette destination touristique.

Construit entre 1982 et 1986, le jardin est visité, tout au long de l’année, par des milliers de touristes marocains et étrangers. Étalée sur une superficie de 2,5 hectares, la vallée des oiseaux compte plus de 500 espèces de volatiles et près d’une cinquantaine d’espèces d’animaux originaires de différents continents. 
Des oiseaux rares d'Amérique du Sud et d'Asie et des mammifères, comme les mouflons à manchettes et des singes magots, s’y côtoient. De nombreuses espèces de plantes ornent le parc, comme les magnolias, les bananiers, les bougainvilliers et les lauriers roses autour de cours d’eau et de cascades artificielles. Dans cette même logique de diversification de l’offre touristique par la valorisation du potentiel naturel, le visiteur peut profiter du magnifique site dit «Paradise Valley» (La vallée du paradis) en plein milieu des montagnes à une trentaine de kilomètres d’Agadir, sur la route d'Imouzzer.

Ce havre écologique se distingue par la beauté des gorges des montagnes, les cascades en hiver et la diversité du couvert végétal, notamment l’arganier. Inscrit dans cette dynamique, le Conseil régional de Souss-Massa s’est investi dans la mise en valeur du potentiel naturel et écologique afin de diversifier l'offre touristique d'Agadir et de la région. Depuis dix ans, un fonds spécial a été mis en place pour soutenir la création de la petite entreprise touristique basée dans les zones rurales et montagneuses.

Cet effort impliquant les différents acteurs locaux a permis indéniablement de consolider les acquis de cette destination ainsi que la part de l'éco-tourisme dans son offre globale. 
 Cette initiative a favorisé la création d'un grand nombre d’unités hôtelières qui ont enrichi l'offre touristique de Souss-Massa, en particulier dans son volet lié à l'éco-tourisme. Ces nouveaux projets ayant accordé une attention particulière à la mise en valeur des potentialités environnementales de la région ont bénéficié d’un soutien financier, ce qui a encouragé un grand nombre de Marocains et de touristes étrangers à venir explorer les richesses et le patrimoine spécifique de l'arrière-pays de cette partie du Royaume.

 

VIDEO

Partager cet article

Repost 0
Published by lamicaledesgadirisetdusouss.over-blog.com - dans Balades dans le Souss
commenter cet article

commentaires