Presentation

  • : L'Amicale des Gadiris et du Souss
  • : L'association dite l’Amicale des Gadiris et du Souss fondée le 13 juin 2010, à Gradignan, a pour but de s’entraider, de se réunir entre amis, d’organiser des repas et sorties, d’éditer un bulletin.
  • Contact
3 juin 2015 3 03 /06 /juin /2015 06:50
Agadir : 300 crocodiles lâchés dans un nouveau parc

300 reptiles du Nil viennent d'arriver au Crocoparc d'Agadir

80.000 visiteurs attendus la première année

Serpents, varans, tortues géantes…les autres futurs hôtes

 

Ce sont des pensionnaires bien particuliers que la destination Agadir accueille désormais.

 

 

 

 

 

Ce sont des pensionnaires bien particuliers que la destination Agadir accueille désormais. - See more at: http://www.leconomiste.com/article/972215-les-crocodiles-un-autre-moyen-de-promouvoir-une-destination#sthash.AakoUY8Q.dpuf
Aussitôt libérés de leur cache en bois, les reptiles originaires de Djerba, ont vite pris possession des lieux

Aussitôt libérés de leur cache en bois, les reptiles originaires de Djerba, ont vite pris possession des lieux

Aussitôt libérés de leur caisse en bois, les reptiles originaires de Djerba, ont vite pris possession des lieux. En fait, l’espace a été réfléchi pour accueillir les crocodiles dans un confort de vie réunissant plusieurs éléments importants. Grâce aux chutes d’eau et cascades, l’eau est oxygénée et filtrée à travers les végétaux aquatiques. Comme le crocodile régule la température de son corps en fonction de la température de l’air, à Crocoparc, il peut se rafraîchir dans l’eau, se réchauffer sur de larges plages au soleil ou se protéger dans les terriers. Et c’est exactement ce que ces reptiles d’origine préhistorique se sont empressés de faire, pour le plus grand plaisir d’un public émerveillé, venu assister au lâcher. Des zones de sable ont aussi été aménagées pour accueillir la ponte des femelles.

 

 

Crocoparc s’étale sur 4 hectares. Il se trouve dans la Commune de Drarga, à quelques minutes d’Agadir, sur la route nationale n°8. Il est facilement repérable grâce à la tête de crocodile géante qui fait office de porte d’entrée

Crocoparc s’étale sur 4 hectares. Il se trouve dans la Commune de Drarga, à quelques minutes d’Agadir, sur la route nationale n°8. Il est facilement repérable grâce à la tête de crocodile géante qui fait office de porte d’entrée

Mais ce ne sera pas pour tout de suite, les crocodiles étant encore trop jeunes», précise Luc Fougeirol, expert en reptiles. En effet, leur moyenne d’âge ne dépasse pas trois ans. A partir de l’année prochaine, les femelles pondront entre 10 à 15 œufs par an. Et puis de plus en plus, au fur et à mesure qu’elles grossissent. Sachant que la croissance chez les reptiles continue tout au long de la vie. C’est ainsi qu’une écloserie, une nurserie et un laboratoire sont prévus dans les mois à venir. «Si nous laissons faire la nature ici, il n’y aura pas un petit qui survivrait parce qu’il serait mangé par les gros. Pour éviter cela, il faut ramasser les œufs et les mettre en incubateur et ensuite nous faisons naître exactement le nombre dont nous avons besoin», explique Luc Fougeirol. Des œufs fécondés seront aussi mis à disposition des chercheurs qui travaillent sur les embryons. Ceci, en plus d’une salle et du laboratoire.

 

Agadir : 300 crocodiles lâchés dans un nouveau parc

L’inauguration officielle de Crocoparc a eu lieu samedi dernier, en présence notamment de Mohamed Yazid Zelou, Wali de la Région Souss Massa Draâ, Brahim Hafidi, Président du Conseil régional SMD, Hamid Chennouri, Gouverneur de la Préfecture d’Inezgane Ait Melloul… en plus d’élus et personnalités de la région. Ce nouveau parc d’attraction de 4 hectares, se trouve dans la Commune de Drarga, à quelques minutes d’Agadir, sur la route nationale n°8. Il est facilement repérable grâce à la tête de crocodile géante qui fait office de porte d’entrée. De quoi donner le ton dès le départ.
A Crocoparc, une extension sur près d’un hectare est également prévue pour accueillir d’autres reptiles comme les serpents, les varans ou autres tortues géantes… Une expérience similaire ayant été faite avec succès à Djerba. Néanmoins, sa réalisation à Agadir reste tributaire du succès de cette première tranche qui vient de démarrer.
Fatiha NAKHLI

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

fauverque 03/06/2015 19:17

Bientot je verrais ce parc, je reviens sur agadir en janvier . Bravo.. Cathy la gadirie de coeur